micro-zOom sur atelier n°5

Retour sur un drôle de bestiaire !

Un vent à la fois insulaire et Inca a soufflé sur l’atelier du jeudi 28 mai 2015, à l’école primaire Tristan-L’Hermite de La Souterraine.
La Licorne de Vassivière, œuvre éphémère de Yona Friedman, présentée en 2009 au Centre international d’art et du paysage de l’île, a insufflé à nos participants des idées d’animaux imaginaires.
À l’aide d’éléments végétaux glanés, ils ont modifié leur apparence. Puis le vent a chassé les nuages et les ombres projetées ont donné vie à des silhouettes surprenantes et à une série de photos renversante !

Sans titre.gif

Publicités

micro-zOom sur atelier n°4

Prolongement de la découverte de l’oeuvre Graines de Lumière d’Érik Samakh  (-> voir aussi micro-zOom sur atelier n°2)

Dessiner dans une pièce sombre à l’aide d’une source lumineuse pointée vers l’appareil photo dont le temps de pose a ici été fixé à 10 secondes, cela porte le nom de « light drawing » – ou « dessin de lumière »– et c’est l’expérience qu’ont réalisé les enfants des ateliers de La Souterraine.
Si le dessin s’évanouit aussitôt après sa réalisation, la photographie le restitue, permettant de conserver une trace, de saisir les sens des mots « éphémère » et « pérenne ».
Le corps et l’objet dans un espace et un temps donnés en appellent à la chorégraphie.
Les silhouettes des enfants apparaissent (clins d’œil notamment aux Space writing de Man Ray ou à la série des Light painting de Pablo Picasso et Gjon Mili), puis seules les traces lumineuses se manifestent tels des feux follets.

 

« peut-on vous faire confiance ? » : test n°5

Et c’est parti pour deux nouveaux squelettes, cette fois-ci en mode répétitif, nés de la manipulation joyeuse d’une seule et même oeuvre issue du 1% artistique.


À ce stade, vous devriez être rodés et savoir ce qu’il vous reste à faire de ces toiles de fond ! Si ce n’est pas le cas, allez donc loucher un peu du côté des tests n°1, n°2, n°3 et n°4 et revenez ensuite ici, les méninges et les mains bien échauffées !

Et pour l’incitation à la triche – gentils que nous sommes – c’est par !

micro-zOom sur atelier n°3

29 01 2016 : de courtes sculptures !

Dans la série des One minute sculptures, datant de 1997-1998, à l’aide de croquis et divers objets du quotidien mis à disposition, l’artiste Erwin Wurm invitait les spectateurs à se muer, l’espace d’un instant, en sculptures vivantes.
Cette année, les enfants de l’école primaire Tristan-L’Hermite se sont à leur tour amusés à défier les lois de la gravité, se prêtant au jeu de l’équilibre précaire, partant à la recherche d’ustensiles à détourner, déclinant les combinaisons sculptées éphémères, cherchant l’équilibre afin de retarder – un peu – la chute !

démantibulage d’atlas ou jeu du hasard presque-maîtrisé : fiche pratique n°2

Petit rappel :
« Démantibulage d’atlas ou jeu du hasard presque-maîtrisé » est une série de fiches pratiques dont le but est de vous inciter à commettre de l’art en vous appropriant des éléments-déclics que nous aurons préalablement glanés (et un brin-déformés-comme-il-faut-avant-emploi) sur la plateforme collaborative Atlasmuseum, dédiée à l’inventaire collectif des oeuvres d’art public dans le monde entier.

Au menu de ce deuxième démantibulage, nous vous proposons de jouer aujourd’hui avec la collection « Tramways », recensant des oeuvres françaises issues de la commande publique ou du 1% artistique, en lien avec le développement des réseaux de ce mode de transport. Voici ainsi quelques expressions incitatives, concoctées à partir de l’entrelassage déchaîné de leurs titres ! À partir de ces phrases d’un genre étrange, imaginez donc vos propres dessins/peintures/collages/sculptures/installations/performances… ou bien créez d’autres phrases, d’autres histoires à illustrer… Et il n’est pas non plus interdit, bien sûr, de s’inspirer des vrais titres et des vraies oeuvres !

P.S. : pour mémoire ou pour les plus curieux, voici un lien vers le premier de la série des démantibulages !

 

« peut-on vous faire confiance ? » : test n°4

Voici donc un nouveau squelette d’oeuvre issue d’un 1% artistique.


Vous savez ce qu’il vous reste à faire ?
-> Si oui, à vos instruments et votre imagination !
-> Si non, rendez-vous aux précédents tests n°3, n°2 et n°1 pour le découvrir !

Et bien sûr, comme d’habitude, vous n’irez percer le mystère d’origine qu’une fois votre mission plastique accomplie !

micro-zOom sur atelier n°2

19 01 2016 : s’inspirant de l’oeuvre Graines de Lumière d’Érik Samakh (commande du CIAP – Centre international d’art et du paysage de l’île de Vassivière), des enfants de l’école primaire Tristan-L’Hermite (La Souterraine) pensent et proposent un paysage nocturne rehaussé d’illuminations, par l’ajout de petits papiers blancs, en perçant leur feuille…

19_01_3

Puis ils ont l’idée lumineuse d’une variation de l’exercice du jour en traçant à la craie les formes mouvantes sur le grand tableau en train de sécher, créant à leur tour un lieu abstrait, contrasté et poétique.

tableau